Evolution

Evolution

La pathologie s’installe de façons diverses : en une ou deux fois (une oreille puis l’autre), par paliers… Son évolution peut être paroxystique avec des « coups de tempête » ou devenir chronique stable.

On assiste à une adaptation progressive à l’oscillopsie qui devient de moins en moins gênante avec les mois ou les années mais l’ataxie persiste, souvent aggravée par des conditions difficiles c’est à dire lorsque sont diminuées les informations de compensation (vue : obscurité… ; proprioception : sol instable…).